Bruce Springsteen annule ses concerts en 2023 à cause d'un ulcère à l'estomac

Le chanteur en concert
Le chanteur en concert Tous droits réservés VALERIE MACON/Valerie Macon
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En 2023, il a traversé les Etats-Unis avant de jouer en Europe puis de retourner dans son pays cet été.

PUBLICITÉ

Le chanteur américain Bruce Springsteen, immense star du rock, a annoncé mercredi le report jusqu'en 2024 de ses concerts prévus cette année aux Etats-Unis afin de se "rétablir d'un ulcère" à l'estomac.

Le "Boss", qui vient d'avoir 74 ans et avait déjà reporté ses concerts de septembre, "continue ces dernières semaines de bien se rétablir d'un ulcère gastrique et va poursuivre son traitement pour le reste de l'année" 2023, selon un communiqué sur X (anciennement Twitter).

Il est précisé que "toutes les dates restantes de concerts en 2023 seront reportées en 2024".

"Merci à tous mes amis et fans pour leurs bons voeux, encouragements et marques de soutien", écrit Bruce Springsteen sur ses comptes de réseaux sociaux, promettant: "Je vais mieux et suis impatient de vous voir tous l'année prochaine".

- Springsteen va "de mieux en mieux" -

Son guitariste régulier, l'auteur-compositeur et acteur américain Steven Van Zandt, rencontré mercredi soir à Manhattan lors de l'avant-première du nouveau film de Martin Scorsese, "Killers of the Flower Moon", a déclaré à l'AFP que Springsteen allait "chaque jour de mieux en mieux".

De nouvelles dates de concerts en 2024 seront annoncées prochainement, concerts pour lesquels les billets de 2023 seront évidemment valables ou remboursés au besoin sous 30 jours, précise le communiqué de la mégastar.

L'artiste américain à la réputation mondiale de bête de scène était en tournée avec ses musiciens, le "E Street Band", depuis le début de l'année. Il avait aussi annulé des concerts prévus en août.

L'ulcère à l'estomac, ou gastro-duodénal, provoqué par une bactérie, se manifeste par des douleurs, des crampes ou des brûlures au niveau de l'abdomen.

Juste avant de révéler ses problèmes de santé, le septuagénaire avait joué trois heures chez lui dans le New Jersey, au clair d'une belle lune de fin d'été, déboutonnant même sa chemise pour le bonheur de certains de ses fans.

En 2023, il a traversé les Etats-Unis avant de jouer en Europe puis de retourner dans son pays cet été.

Le "Boss" est un habitué des concerts marathon, avec un record de plus de quatre heures à Helsinki en 2012.

Le chanteur du New Jersey, Etat frontalier de New York, dont l'impressionnante galerie de tubes comprend "Streets of Philadelphia" ou "Dancing in the Dark", est extrêmement populaire aux Etats-Unis et en Europe.

Né dans une famille napolitano-irlandaise d'origine ouvrière, il met en musique le quotidien des Américains, avec des influences rock, country, blues ou même soul.

Oscarisé pour "Streets of Philadelphia", il a accumulé les récompenses au cours d'une carrière fleuve, et vendu plus de 150 millions de disques.

A lui seul, l'album "Born in the USA" s'est écoulé à 30 millions d'exemplaires.

Classé à gauche, Bruce Springsteen a aussi publié en 2021 et 2022 des podcasts avec l'ancien président américain Barack Obama: dans la série "Renegades: Born in the USA" les deux hommes, qui se disent "amis", conversent sur les grandes problématiques sociétales de leur pays: racisme, multiculturalisme, inégalités socio-économiques, logement, famille, patriarcat...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

États-Unis : des tornades font six morts, des milliers de foyers privés d’électricité

Henry Kissinger, monstre sacré des relations internationales, est mort

Henry Kissinger, figure controversée de la diplomatie américaine, est mort