EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pourquoi Israël n'a pas pu anticiper l'attaque massive du Hamas ?

Un soldat israélien est positionné avec des troupes à la frontière avec Gaza dans le sud d'Israël le 9 octobre 2023.
Un soldat israélien est positionné avec des troupes à la frontière avec Gaza dans le sud d'Israël le 9 octobre 2023. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par David Mac Dougall
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Israël, réputé pour sa puissante machine de renseignement et ses mécanismes de défense sophistiqués, a été secoué par une attaque surprise du Hamas, laissant le pays dans une situation précaire et mettant en lumière trois erreurs majeures qui ont conduit à cette crise inattendue.

PUBLICITÉ

Tel-Aviv est toujours sous le choc de l’attaque surprise du Hamas qui a entraîné la perte de nombreuses personnes sur son territoire. C’est le pire scénario envisageable pour un pays qui se vantait d'avoir des yeux et des oreilles partout.

Peter Lerner, lieutenant-colonel à la retraite des forces de défense israéliennes, identifie trois échecs majeurs dans la réponse d'Israël à cette attaque. 

L'excès de confiance

Parmi les erreurs majeures pointées par Peter Lerner, l'une des plus cruciales est l'excès de confiance dans la compréhension des mécanismes de défense existants. 

Israël se vantait du Dôme de fer, un système de défense antimissile de renommée mondiale, ainsi que de la barrière de sécurité qui avait été achevée il y a quelques années. Ces infrastructures étaient censées protéger le pays des attaques, notamment souterraines. Cependant, l'attaque du Hamas a révélé que ces systèmes n'étaient pas infaillibles, et que les prévisions étaient loin de la réalité.

Le manque de renseignements

Une autre erreur clé a été le manque de renseignements précis sur les intentions du Hamas. 

Bien que les services de renseignement israéliens soient réputés pour être parmi les meilleurs au monde, personne n’a anticipé une attaque de cette ampleur. Il y a seulement deux semaines, des hauts fonctionnaires et des officiers du renseignement affirmaient que le Hamas ne souhaitait pas un conflit à grande échelle, en raison des revers subis par le passé. Cette fausse évaluation des intentions du Hamas a conduit à une préparation insuffisante de la défense israélienne.

L'échec de la ligne de défense proprement dite

Enfin, la troisième erreur majeure a été l'échec de la ligne de défense proprement dite. Malgré les mécanismes de défense sophistiqués en place, l'attaque du Hamas a réussi à infliger des dégâts considérables. Ces trois systèmes de défense n'ont pas fonctionné comme prévu, exposant ainsi la vulnérabilité d'Israël à ce type d'attaques.

Selon Peter Lerner, une enquête approfondie sera réalisée une fois la guerre contre le Hamas achevée, afin de déterminer les responsabilités liées aux graves lacunes de sécurité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vols suspendus et assurance : ce qu'il faut savoir sur les voyages vers Israël

La CIJ estime que la présence d'Israël dans les territoires palestiniens occupés est "illégale"

Nouvelle manifestation à Tel Aviv pour réclamer un accord sur la libération des otages