PUBLICITÉ

Israël a mené des "opérations ciblées" avec des tanks dans Gaza (armée)

Un tank israélien près de la bande de Gaza, 15 octobre 2023
Un tank israélien près de la bande de Gaza, 15 octobre 2023 Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'opération terrestre annoncée par Israël aurait-elle commencé ? En tout cas, ce jeudi matin, Tsahal annonce avoir mené des "opérations ciblées" avec des tanks dans Gaza.

PUBLICITÉ

"Durant la nuit, l'armée a mené un raid ciblé avec des tanks dans le nord de la bande de Gaza, dans le cadre de ses préparatifs pour les prochaines étapes du combat", selon un communiqué du porte-parole militaire. 

Les soldats "ont quitté la zone" à la fin de l'opération, a-t-il ajouté.

Mercredi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a confirmé la préparation d'une offensive terrestre contre le Hamas dans la bande de Gaza.

"Quand, comment, combien, et les considérations que nous prenons en compte, je ne peux pas rentrer dans le détail", a-t-il ajouté.

En attendant cette probable offensive, promise à maintes reprises depuis l'attaque meurtrière sans précédent du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre, l'armée israélienne bombarde sans relâche le petit territoire de 362 km2 où s'entassent 2,4 millions de Palestiniens.

L'attaque du Hamas a fait plus de 1 400 personnes en Israël, principalement des civils, selon les autorités.

Le Hamas, qui contrôle depuis 2007 la bande de Gaza, soumise désormais à "un siège total" qui la prive d'eau, de nourriture et d'électricité, a annoncé mercredi un nouveau bilan de plus de 6.500 morts, majoritairement des civils, depuis le 7 octobre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP

M. Netanyahu qualifie l'annonce d'un mandat d'arrêt de la CPI de "nouvel antisémitisme".

Human Rights Watch : les travailleurs humanitaires en danger dans la bande de Gaza