Chine : un séisme fait au moins 118 morts

AP
AP Tous droits réservés AP/Chinatopix
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les secours tentent mardi de retrouver des survivants dans les décombres après un puissant séisme durant la nuit qui a fait au moins 118 morts dans le Nord-Ouest de la Chine, le plus meurtrier depuis près de dix ans dans le pays.

PUBLICITÉ

Le tremblement de terre s'est produit à environ 1.300 km au sud-ouest de Pékin, dans la province de Gansu, et près de la frontière avec la province de Qinghai.

Au moins 105 personnes ont été tuées et près de 400 blessées dans la province de Gansu après le violent tremblement de terre, selon un bilan établi mardi matin par les autorités locales.

La catastrophe a aussi fait 13 morts et 182 blessés, avec 20 personnes portées disparues, dans la ville de Haidong, dans la province voisine de Qinghai, selon la chaîne de télévision publique CCTV.

Le tremblement de terre a endommagé des milliers d'habitations, dont beaucoup sont des structures délabrées construites en briques, et poussé les habitants à courir dans le froid pour se mettre à l'abri.

"J'ai failli mourir de peur. Regardez comme mes mains et mes jambes tremblent", déclare une femme d'une trentaine d'années dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par Le Quotidien du Peuple.

"Alors que je sortais en courant de la maison, un pan de montagne s'est effondré et s'est écrasé sur le toit", a-t-elle ajouté, assise à l'extérieur, emmaillotée dans une couverture et tenant un bébé dans ses bras.

Des images de CCTV montraient les affaires d'une famille éparpillées parmi les débris d'une maison effondrée.

A Haidong, des véhicules acheminaient des provisions et des ouvriers réparaient des barrières routières, a constaté une équipe de l'AFP sur place.

Pire bilan depuis 2014

Il s'agit du pire bilan après un séisme en Chine depuis au moins 2014, lorsque plus de 600 personnes avaient trouvé la mort dans la province du Yunnan (Sud-Ouest).

La Chine est régulièrement le théâtre de tremblements de terre, parfois très meurtriers : en 2008, une énorme secousse survenue dans la province du Sichuan avait fait plus de 87.000 morts ou disparus, dont 5.335 écoliers.

L'agence de presse Chine Nouvelle a indiqué que la secousse de la nuit de lundi à mardi était de magnitude 6,2 et avait été ressentie jusque dans la grande ville de Xi'an, située à environ 570 kilomètres de l'épicentre.

L'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS) a, lui, mesuré une magnitude de 5,9.

Le séisme a été suivi par plusieurs dizaines d'autres secousses, les autorités prévenant que de nouveaux séismes de magnitude supérieure à 5 étaient à craindre dans les prochains jours.

Une autre secousse, de magnitude 5,2 selon USGS, a été détectée lundi matin dans la province du Xinjiang qui jouxte le Gansu à l'ouest.

Le président chinois Xi Jinping a appelé à "déployer tous les efforts possibles" dans les opérations de recherche et de secours, qui ont commencé tôt mardi, et à assurer la sécurité des survivants et de leurs biens.

Le président russe Vladimir Poutine, allié de Pékin, a présenté ses "profondes" condoléances à M. Xi, disant au nom de la Russie partager "la douleur de ceux qui ont perdu leurs proches dans ce désastre".

Températures glaciales

Le fort séisme du Gansu a aussi causé d'importants dégâts. Les autorités locales ont déclaré mardi matin lors d'une conférence de presse que près de 5.000 maisons avaient été endommagées dans la province.

L'approvisionnement en eau et en électricité a été interrompu dans les villages situés autour de l'épicentre, selon les médias officiels affirmant que l'électricité avait été partiellement rétablie par la suite.

PUBLICITÉ

Les températures ont chuté bien en dessous de zéro dans le Nord de la Chine. Des images de l'une des zones les plus touchées diffusées sur CCTV montraient des habitants se réchauffant près d'un feu pendant que les services d'urgence installaient des tentes.

Plus de 1.400 pompiers et secouristes ont été dépêchés sur la zone sinistrée et plus de 1.600 étaient en veille, selon CCTV.

La chaîne a précisé que de l'eau potable, des couvertures, des poëles pour se chauffer et des nouilles instantanées avaient également été envoyés dans la région.

Elle a ajouté que le gouvernement central avait déjà affecté 200 millions de yuans (26 millions d'euros) à l'aide d'urgence pour "garantir la sécurité des personnes et des biens, et minimiser l'impact des pertes dues à la catastrophe".

Des centaines de personnes du Gansu ont été évacuées, selon les autorités.

PUBLICITÉ

En août dernier, un tremblement de terre d'une magnitude de 5,4 dans l'Est de la Chine a fait 23 blessés et détruit des dizaines de bâtiments.

En septembre 2022, un séisme de magnitude 6,6 dans la province du Sichuan avait causé la mort de près de 100 personnes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Séisme en Chine: "course contre la montre" pour reloger les rescapés durant l'hiver

La population chinoise a encore baissé en 2023

Séisme en Chine : les survivants confrontés à un froid glacial