EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Gaza : les pourparlers de cessez-le-feu menacés selon le Hamas

Des soldats israéliens à Gaza
Des soldats israéliens à Gaza Tous droits réservés Victor R. Caivano/Copyright 2023 The AP All rights reserved
Tous droits réservés Victor R. Caivano/Copyright 2023 The AP All rights reserved
Par Jean-Philippe Liabot
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que les négociations de cessez-le-feu sont en cours, une nouvelle opération de Tsahal à Gaza City a été lancée pour débusquer des terroristes du Hamas et du Djihad Islamique qui s'y seraient regroupés.

PUBLICITÉ

L'armée israélienne a de nouveau envoyé ses chars et ses soldats et entamé cette offensive ce weekend, à la recherche de terroristes du Hamas et du Djihad Islamique.

Une décision critiquée par le Hamas qui négocie en ce moment même un accord de cessez-le-feu avec l'État hébreu.

Ses dirigeants ont déclaré qu'une telle action pourrait avoir je cite, des "répercussions désastreuses" sur les pourparlers.

Après 9 mois d'un conflit destructeur qui aurait fait plus de 38 000 morts, Israël et le Hamas n'ont jamais été aussi proches d'un accord de cessez-le-feu. Le Hamas a en effet renoncé à une exigence essentielle, à savoir qu'Israël s'engage d'emblée à mettre un terme à la guerre.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu reste cependant indécis, toujours sous l'influence de l'aile dure de son gouvernement, qui le menace de faire chuter sa coalition en cas d'accord. Les ultranationalistes s'opposent en effet à un accord prévoyant un cessez-le-feu en échange de la libération d'otages.

Les gazaouis contraints de se déplacer à nouveau

Des milliers de Palestiniens ont donc été une fois encore obligés de quitter la ville au cours des derniers jours, pour se rendre dans le Sud de la bande de Gaza déjà surpeuplée.

Des Palestiniens déplacés par l'offensive aérienne et terrestre israélienne le 4 juillet 2024
Des Palestiniens déplacés par l'offensive aérienne et terrestre israélienne le 4 juillet 2024Jehad Alshrafi/Copyright 2023, The AP. All rights reserved

Les Nations Unies indiquent que les derniers ordres d'évacuation d'Israël dans la ville de Gaza affectent plus de 60 écoles abritant des Palestiniens déplacés, ainsi que deux hôpitaux partiellement fonctionnels.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël ordonne l'évacuation de la ville de Gaza pour mener une "opération antiterroriste"

Des centaines de Palestiniens sont contraints de fuir à nouveau la ville de Khan Younès

Guerre à Gaza : les pourparlers sur le cessez-le-feu au point mort