Les négociations commerciales trans-pacifiques aboutissent enfin

Les négociations commerciales trans-pacifiques aboutissent enfin
Tous droits réservés 
Par Pierre Assémat avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le traité de libre-échange trans-pacifique devient réalité. Les douze pays, engagés depuis 2008 dans des négociations sans fin, ont trouvé un accord

PUBLICITÉ

Le traité de libre-échange trans-pacifique devient réalité. Les douze pays, engagés depuis 2008 dans des négociations sans fin, ont trouvé un accord, confirmé par le Premier ministre japonais et d’ores et déjà salué par le président américain.
Le TPP réunit l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Viêtnam.

Douze pays, soit 800 millions de personnes, qui représentent 40 % de l‘économie mondiale. La Chine a été soigneusement tenue à l‘écart des négociations.

Michael Froman, représentant américain :
“Nous espérons que cet accord historique permettra de promouvoir la croissance économique, de maintenir de hauts salaires, de renforcer l’innovation, la productivité et la compétitivité, d’accroître le niveau de vie, de réduire la pauvreté dans nos pays et de promouvoir la transparence, la bonne gestion des affaires, un bon marché du travail et des protections environnementale.”

Parmi les points litigieux qui ont prolongé les négociations, les droits de propriété intellectuelle sur les médicaments biologiques, les importations de produits laitiers en provenance d’Australie et de Nouvelle-Zélande vers le Canada, ainsi que le sujet des pièces détachées automobiles japonaises vers l’Amérique du Nord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Voici pourquoi l'économie allemande reste la plus en difficulté en Europe

L'impôt sur les successions en Europe : comment les règles, les taux et les recettes varient-ils ?

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?