EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Apple : Dublin va faire appel de la décision de Bruxelles

Apple : Dublin va faire appel de la décision de Bruxelles
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement irlandais est finalement parvenu à se mettre d'accord ce vendredi. Il tient tête à la Commission européenne et soutient Apple au nom de la défense de l'intégrité de son régime

PUBLICITÉ

Dublin a finalement décidé ce vendredi de faire appel de la pénalité infligée à Apple par Bruxelles. La Commission européenne attend du géant américain qu’il rembourse 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux au Trésor irlandais.

Il aura fallu 48 heures au ministre irlandais des finances, Michael Noonan, issu du parti de centre droit Fine Gael, pour convaincre toute la coalition gouvernementale.

Les Irlandais sont très pro-européens. Mais pas au point de se laisser dicter leur environnement économique par des bureaucrates européens non élus,“ a commenté le ministre de la Santé, Simon Harris, (Fine Gael) à l’issue de la réunion.

#Noonan comes out fighting on #AppleTax ruling https://t.co/TQYl7I0oh1

— Suzanne Lynch (@suzannelynch1) 2 septembre 2016

Encore réticents lors de la précédente réunion du gouvernement mercredi, les ministres de l’Alliance indépendante – partenaire de coalition du Fine Gael – ont appuyé l’appel en échange de contre-parties.

Peut-être qu’Apple aurait dû payer cette somme,“ a admis John Halligan, ministre d’Etat à la Formation, aux Compétences et à l’Innovation (Independent Alliance). “Mais le gouvernement ne devrait pas être déstabilisé ou renversé sur cette question. Il y a des problèmes bien plus importants comme le budget, le Brexit. Nous avons obtenu des concessions : pour la toute première fois de notre histoire, les impôts payés par les multinationales vont être passés en revue pour voir si leur contribution est juste.

Selon Bruxelles, Apple a bénéficié d’un taux d’imposition sur ses bénéfices européens de seulement 1% en 2003, qui a diminué jusqu‘à 0,005% en 2014, alors que le taux officiel est de 12,5% en Irlande.

#AppleTax : Le respect des règles de concurrence est une bonne chose, quelle que soit la nationalité de l'entreprise.

— Sylvie Goulard (@GoulardSylvie) 30 août 2016

La décision de Dublin de faire appel sera soumise mercredi à l’approbation du parlement irlandais.

Avec Reuters, AFP.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage