EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Deezer lance une nouvelle stratégie plus "locale"

Deezer lance une nouvelle stratégie plus "locale"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Français de la musique en ligne est derrière les géants tels Spotify, mais il compte bien revenir en force.

PUBLICITÉ

Deezer contre Spotify, Apple et Amazon, c’est un peu David contre Goliath. L’entreprise française a dix ans et malgré son statut de pionnière de la musique en ligne, elle a encore bien du mal à se faire une place au soleil sur le marché du streaming. Deezer compte 12 millions d’utilisateurs, contre 60 pour Spotify, et son revenu annuel représente un dixième de celui de son rival suédois. Deezer a donc décidé de lancer une nouvelle stratégie et de la jouer “local”.
Hans Holger Albrecht est le directeur général de Deezer : “Il faut s’adapter aux goûts locaux ; par exemple en Colombie, à 80% la musique écoutée est de la musique locale, et c’est de la musique chrétienne. Au Brésil, c’est le gospel, et nous sommes le leader au niveau du gospel. Les Allemands, eux, adorent les livres audio… Donc il faut vraiment comprendre ce dont les gens ont besoin localement dans leur pays, adapter le produit, et avoir la meilleure position sur place.”

“Spotify”, malgré une valorisation à 13 milliards de dollars et une probable introduction en bourse début 2018, n’est toujours pas bénéficiaire. Deezer non plus, mais sa croissance est plus rapide. Et dans un marché qui devrait grandir de 15 % en dix ans, tout est possible.

Ultimate reggaeton battle. RT if you dance with #MiGente or Comment for #ReggaetonLentopic.twitter.com/6I5IcmLIUE

— Deezer (@Deezer) September 11, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE