L'explosition des inégalités dans le monde

L'explosition des inégalités dans le monde
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Oxfam publie un rapport alarmant sur les laissés-pour-compte de la croissance.

PUBLICITÉ

À la veille de l'ouverture du Forum économique de Davos, l'Organisation non gouvernemental Oxfam publie un rapport sur l'inégalité de la répartition des richesses.

La moitié de la population de la planète ne profite pas de la croissance et ce déséquilibre préoccupe la directrice du FMI Christine Lagarde.

Christine Lagarde, directrice du FMI : "Nous devrions être encouragés par le renforcement de la croissance, mais certainement pas satisfait. Et cela pour la bonne raison qu'en 2017 un cinquième des pays émergents ont vu leur revenu par habitant diminuer."

Notre envoyée spéciale à Davos, Oleksandra Vakulina, note que le FMI révise ses prévisions de croissance à hausse tout en mettant en garde contre les inégalités. Selon l'ONG Oxfam, en 2017, 82% des richesses générées dans le monde n'ont profité qu'à 1% de la population et les revenus de 3 milliards 700 000 n'ont pas augmenté.

Winnie Byanyima est la directrice de l'Oxfam. Elle explique être venue à Davos pour convaincre les hommes d'affaires et les politiciens de leur responsabilité dans ce déséquilibre et qu'il peuvent le résoudre. "Nous sommes lassés de les voir ne rien faire" dit elle, "nous qu'ils agissent maintenant".

Le rapport de l'Oxfam estime que les femmes sont sur-représentées dans les emplois les moins bien payés et les plus précaires.

L'ONG appelle à limiter l'octroi de dividendes aux actionnaires pour résorber les écarts de revenus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pour Volodymyr Zelensky, Poutine est un "prédateur" qui ne se satisfera pas d'un conflit "gelé"

Emmanuel Macron se dit "à disposition de l’intersyndicale", mais pas sur la réforme des retraites

Forum mondial de Davos : la guerre en Ukraine dans tous les esprits