EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Manifestations et slogans anti-capitalistes au Forum de Davos

Manifestations et slogans anti-capitalistes au Forum de Davos
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une centaine de manifestants se sont réunis à l'appel des Jeunes socialistes suisses pour protester contre "l'élite économique" du Forum économique mondial de Davos.

PUBLICITÉ

Davos débat. Davos discute. Mais Davos crie aussi sa colère et son mécontentement. Une centaine de manifestants se sont réunis dans la ville suisse qui accueille le Forum économique mondial, à l'appel des Jeunes du Parti socialiste suisse.

Une manifestation autorisée par les autorités. Selon ces militants et manifestants, le changement climatique et les inégalités sont exacerbés par ce qu'ils appellent "l'élite économique". C'est ce qu'explique Bertil Munk, vice-président des Jeunes socialistes suisses : "Ce sont les multinationales, l’élite économique qui est invitée, qui discute avec l’élite politique sur comment étendre, comment ouvrir plus de marchés, et tout ça, c’est destructeur pour la planète, ça crée énormément d’inégalités et nous ce qu’on dit ici, c’est que cette situation doit cesser. Le politique doit de nouveau travailler pour l’intérêt général, chose qu’il ne fait plus du tout ».

Slogans anti-capitalistes et anti-Bolsonaro

"L'économie tue et créée des réfugiés" était l'un des slogans de la manifestation. Beaucoup prenaient également des accents anti-capitalistes. D'autres étaient davantage orientés contre Jair Bolsonaro, le nouveau président brésilien; peu réputé pour ses bonnes intentions en faveur de l'environnement, et accusé notamment de mettre à mal la forêt amazonienne.

Une voie dissonante qui veut rappeler aux dirigeants certaines attentes très concrètes de la population en matière d'environnement, de réduction des inégalités et de lutte contre le racisme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pour Volodymyr Zelensky, Poutine est un "prédateur" qui ne se satisfera pas d'un conflit "gelé"

Emmanuel Macron se dit "à disposition de l’intersyndicale", mais pas sur la réforme des retraites

Forum mondial de Davos : la guerre en Ukraine dans tous les esprits