EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Aides publiques : Ryanair déboutée, la justice valide les aides perçues par Finnair et SAS

Aides publiques : Ryanair déboutée, la justice valide les aides perçues par Finnair et SAS
Tous droits réservés AP/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés AP/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La compagnie aérienne Ryanair déboutée par le tribunal de l'Union européenne qui valide les aides publiques perçues par ses concurrents Finnair et SAS

PUBLICITÉ

La Cour de justice de l'Union européenne a rejeté deux recours de Ryanair en validant les aides publiques perçues par ses concurrents Finnair et SAS.

Le tribunal a jugé "conforme au droit de l'Union" la garantie accordée par la Finlande à Finnair et l'aide apportée par le Danemark et la Suède à un crédit au profit de la compagnie scandinave SAS.

Dans un communiqué, la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair dit son intention de faire appel.

Ryanair évoque des subventions injustes" et assure que "si l'Europe veut sortir de cette crise, la concurrence entre les compagnies aériennes doit être juste."

La compagnie irlandaise dénonce des distorsions de concurrence et s'estime lésée par les aides dont bénéficient de nombreux opérateurs historiques en Europe.

Selon Ryanair, les aides publiques cumulées aux compagnies aériennes se montent à 30 milliards d'euros.

L'Union européenne explique qu'il s'agit de mesure exceptionnelle pour faire face à la crise sanitaire.

**Ryanair a déposé onze autres recours pour réclamer l'annulation de subventions publiques. **

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom