Un Rodin retrouvé dans une petite mairie du New Jersey

Un Rodin retrouvé dans une petite mairie du New Jersey
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un buste disparu de Napoléon sculpté par Auguste Rodin a passé près d'un siècle d'anonymat dans une salle de réunion de la mairie de Madison.

PUBLICITÉ

Un buste de Napoléon Bonaparte sculpté par Auguste Rodin que l’on croyait disparu a été retrouvé dans la mairie d’une petite ville du New-Jersey (Etats-Unis).

Le buste été réalisé par le sculpteur français en 1910. Avant de passer 85 années d’anonymat entre les murs d’une salle de réunion de la mairie du Borough de Madison.

La statue avait été vendue à dans les années 1930 à Geraldine Rockefeller, qui en a fait don à la municipalité de Madison. Un parcours tourné en rumeur et effacé par le temps.

Le maire de Madison n’en revient toujours pas : “Pendant certains conseils municipaux lors desquels on abordait des sujets sensibles, la salle était remplie et les gens se tenaient juste à côté du Rodin, aussi proche que vous et moi“ se souvient Bob Conley.

D’après certains témoignages recueillis par la chaîne américaine NBC, le buste a vécu un temps caché sous un drap dans un coin de la pièce.

Mallory Mortillaro, qui devait réaliser un inventaire de la collection, a décidé de faire venir un expert parisien.

Pour être honnête, au début, j‘étais septique, je ne pensais pas qu’un Rodin pouvait être posé là“, se souvient Mallory Mortillaro.

L’expert est entré, il a vu l‘œuvre et il a su immédiatement que c‘était une vraie, et que c‘était la pièce qui avait été perdue dans les années 1930“.

Bonaparte a depuis retrouvé sa grandeur dans la mairie ou la sécurité a été renforcée pour protéger l’oeuvre estimée à plusieurs millions d’euros.

Quelqu’un m’a suggéré de le vendre, et d’en profiter pour réduire les impôts l’an prochain, mais j’ai répondu qu’il appartenait aux curateurs et que c‘était une oeuvre pour Madison“, conclut le maire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le musée Rodin met à l'honneur Barbara Hepworth

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024