EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Little Joe, film trouble et envoûtant sur les manipulations génétiques

Little Joe, film trouble et envoûtant sur les manipulations génétiques
Tous droits réservés 
Par Frédéric Ponsard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Little Joe est le nouveau film de Jessica Hausner avec Emily Beecham qui a remporté le Prix d'interprétation féminine à Cannes. Le film parle d'une plante génétiquement modifiée qui aurait des pouvoirs sur notre activité cérébrale...

PUBLICITÉ

Alice est une mère célibataire, biologiste, spécialiste dans les croisements et les hybridations de plantes et de fleurs. Brillante, elle met une plante révolutionnaire au point dans le plus grand secret. Mais voulant faire plaisir à son fils, Joe, et à l'encontre de toute déontologie, elle sort une plante du laboratoire pour lui offrir.

Le film était en compétition au dernier Festival du film de Cannes où l'actrice principale, Emily Beecham a remporté la Palme d'interprétation féminine.

Emily Beecham, interprète Alice : "Elle est bio-ingénieur qui travaille sur une plante antidépresseur génétiquement modifié, qui rend celui qui la sent heureux ... mais cela va avoir des conséquences sur lesquelles je ne dirai rien car ce serait dévoiler l'intrigue... C'est la première coproduction en l'Autriche et le Royaume-uni, c'est très spécial ..."

"...spécial, mais aussi très naturel" ajoute Jessica Hausner, la réalisatrice autrichienne du film.

C'est une atmosphère très étrange et troublante dans laquelle nous plonge la cinéaste : Little Joe est d'une esthétique très soignée avec un énorme travail sur la lumière et les ambiances intérieures.

Le scénario est quant à lui très élaboré, avec une touche de dystopie qui n'est pas sans rappeler la série britannique "Black Mirror"...

Pour Emily Beecham, "Alice a de nombreux défis à relever, mon personnage est à la fois dédié à son travail, cela lui prend beaucoup de temps, c'est très important pour elle, mais elle veut aussi garder son fils heureux et entretenir avec lui de bonnes relations ..."

Et Jessica Hausner de conclure : "Et le personnage d’Alice est travaillé sur la question de la morale à propos des manipulations génétique..."

Derrière l'histoire d'Alice, il s'agit bien de se demander si les laboratoires ne jouent pas aujourd'hui aux apprentis sorciers...

Le film vient de sortir en France, avant d'autres pays européens prochainement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"