EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La Berlinale se présente cette année en deux temps, place cette semaine à la compétition

Berlinale
Berlinale Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Frédéric Ponsard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

en raison de la pandémie, la Berlinale s'est inventée une nouvelle forme : en virtuel pour le jury et la compétition, et festif et public au mois du juin... si tout va bien...

La Berlinale est le premier grand festival européen de 2021, mais cette année, pour la première fois de son histoire, pas de tapis rouge ni de public, mais un festival en deux temps, virtuel cette semaine, et festif, on l'espère, en juin.

PUBLICITÉ

Depuis 2019, c'est un binôme qu i dirige le festival, Carlo Chatrian s'occupe de la programmation et Mariette Rissenbeek de l'administration générale.

"Il ne nous était pas possible d'annuler purement et simplement la Berlinale. Nous cherchions la meilleure solution possible pour pouvoir offrir le programme au public, à la presse et à l'industrie cinématographique. C'est pourquoi nous avons pensé à une Berlinale en deux étapes. Une toute nouvelle variante, avec laquelle nous sommes vraiment en train de faire oeuvre de pionnier".
Mariette Rissenbeek
Administratrice générale de la Berlinale

La compétition regroupe une sélection plus restreinte que d'habitude de 15 films venus principalement d'Allemagne, et d'Europe, mais aussi d'Iran, de Corée du Sud, du Japon ou du Mexique. Aucun film américain cette année.

La Berlinale a toujours eu comme ligne directrice de sa programmation des films exigeants et politiquement engagés.

"La Berlinale est composée de films qui, soit dans leur production, soit dans leur processus de post-production, ont enduré la pandémie. Si peu d'entre eux montrent directement le nouveau monde dans lequel nous vivons, tous portent sous leur surface les temps incertains que nous vivons".
Carlo Chatrian
Directeur artistique de la Berlinale

A noter, parmi la compétition, deux films hongrois dont Natural Light, un premier film très attendu sur la seconde guerre mondiale.

Comme l'an dernier, la Berlinale n'a pas hésité à inclure des comédies dans sa programmation, comme le dernier film du roumain Radu Jude.

Le Jury donnera à distance son palmarès le 5 mars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le jury de la Berlinale récompense une comédie satirique en prise avec notre époque

Le tandem Delépine-Kervern décroche un Ours d'argent à la Berlinale pour "Effacer l'historique"

L'Europe rafle les prix d'interprétation à la Berlinale