This content is not available in your region

L'exposition "Napoléon" s'ouvre à la Grande Halle de la Villette à Paris pour les 200 ans de sa mort

euronews_icons_loading
Napoléon
Napoléon   -   Tous droits réservés  AFP
Par Frédéric Ponsard

200 ans précisément après sa mort, Napoléon suscite toujours autant les passions, positives comme négatives.

Une immense exposition s'ouvre ce vendredi 28 mai à la Grande Halle de la Villette de Paris.

De la révolution française à Waterloo, il a changé en 20 ans la face de la France, de l'Europe et du monde, pour le meilleur comme le pire.

Il reforma en tout cas en profondeur l'idée de l'état et des lois qui le régissent.

"Napoléon c'est un chaînon absolument indispensable de la rationalisation de l'État, ou l'exercice du pouvoir, si vous préférez. C’est un petit peu anachronique, un petit peu grossier de parler de démocratie car c'est un terme un petit peu vague, mais Napoléon a créé ce qu'on appelle l'État de droit, c'est-à-dire le fait que quand vous entriez dans un tribunal, vous êtes au courant par avance des lois qui vont vous juger, il ne peut pas y avoir de variable."
Arthur Chevallier
Co-commissaire de l'exposition "Napoléon"

Plus de 150 pièces venus des plus grand musées du monde et d'Europe sont exposés, ainsi que des films et objets retraçant son parcours.

Les zones d'ombre ne sont pas oubliées, la subordination des femmes dans la loi notamment, et le rétablissement de l'esclavagisme quelques années après son abolition...

"La Révolution française avait aboli l'esclavage en 1794, ce qui était une grande première en Occident, et Napoléon va le rétablir effectivement en 1802, en cédant à la pression des industries notamment sucrières, car évidemment les colonies françaises veulent une main d'oeuvre gratuite, donc Napoléon rétablit l'esclavage en 1802."
Arthur Chevallier
co-commissaire de l'exposition

L'exposition occupe une partie de la Grande Halle de la Villette de Paris, à découvrir jusqu'à 19 décembre 2021.