This content is not available in your region

La pensée scientifique de la Grèce antique exposée à Londres

euronews_icons_loading
La pensée scientifique de la Grèce antique exposée à Londres
Tous droits réservés  Άγαλμα του Ερμή
Par euronews  avec Agences

"Grecs anciens : science et sagesse" est le nom de l'exposition qui a ouvert ses portes, ce mercredi, au musée de la science à Londres. Des artefacts et des statues illustrent le mode de pensée scientifique de la Grèce antique, d'Aristote à Pythagore ; des mathématiques à la musique, entre autres.

"Nous avons exposé une statue d'Hermès qui a été retrouvée dans la célèbre épave d'Anticythère. Elle a été découverte vers 1901. À l’époque, elle aurait été à la fois une sculpture, mais aussi un produit commercial que les gens étaient désireux d’acheter. Son corps a subi une forte érosion marine, mais son visage semble parfait ; c'est parce qu'il a été protégé par la vase du fond marin pendant deux mille ans avant d'être retrouvé", explique le Dr. Jane Desborough, conservatrice des instruments scientifiques au musée de la science de Londres.

Une autre statue est exposée en face d'Hermès et apparaît en bien meilleur état. Il s'agit de la représentation d'un athlète qui, avant les jeux, s’enduit le corps d’huile. Cette petite sculpture frappe par ses proportions et n’a pas été exposée là par hasard.

"Nous l’avons placée dans notre section corps mathématique. Ici, nous étudions comment les Grecs anciens avaient une perception du corps symétrique idéal qui, selon eux, était personnifié par les athlètes victorieux qui concouraient aux jeux panhelléniques", raconte le Dr. Jane Desborough .

L'exposition "Grecs anciens : science et sagesse" se poursuit jusqu'au 5 juin.