This content is not available in your region

Comment les chevaux ont-ils aidé une cavalière de dressage à affronter les épreuves de la vie ?

euronews_icons_loading
Meet the Locals
Meet the Locals   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Par Gorkem Sifael

Natalie Lankester est une cavalière de dressage professionnelle qui représentera les Émirats arabes unis aux Jeux asiatiques en septembre 2022. Originaire du Royaume-Uni, Natalie a développé un amour pour les chevaux dès son plus jeune âge grâce à sa grand-mère qui avait la même passion.

"Une fois que vous avez une connexion avec un cheval, cela reste en vous", dit Natalie. Cependant, au fil des années, elle s'est davantage concentrée sur ses études et le dressage est resté un hobby. Jusqu'à ce qu'elle déménage à Dubaï en 2010.

"Je ne pouvais pas regarder les chevaux à la télévision sans ressentir quelque chose", déclare-t-elle à Euronews.

euronews
Natalie Lankester enfant et sa grand-mèreeuronews

En 2014, elle a obtenu son premier cheval à Dubaï, qui était un ancien cheval de course. "Il m'a fait découvrir le monde du sport ici, donc je lui en suis très reconnaissante", ajoute-t-elle.

Par la suite, Natalie a rencontré son mari, Rashid, qui avait remporté une médaille d'argent pour les Émirats arabes unis aux Jeux asiatiques en 2010 pour le saut d'obstacles.

"Bien que nous partagions la même passion, nous sommes dans des disciplines différentes, ce qui nous permet de profiter de l'environnement et du voyage ensemble sans être directement des concurrents", explique la jeune femme.

Natalie a progressé dans sa carrière et, grâce à ses chevaux Allie et Viva, elle a réussi à passer ses premières saisons aux Émirats arabes unis. "En perfectionnant mes chevaux, je me développais moi-même, et puis on a diagnostiqué une leucémie à mon mari", explique la cavalière qui a dû arrêter la compétition.

euronews
Natalie Lankester, son mari Rachid et leurs enfantseuronews

En cette période d'incertitude et d'inquiétude, Natalie a trouvé la sérénité auprès de ses chevaux qui lui ont apporté "le calme et la positivité" dont elle avait besoin pour "mener cette bataille" aux côtés de son mari.

"C'est à ce moment-là que j'ai vraiment apprécié la relation que j'ai avec les chevaux. Ils sont capables de se connecter avec moi et de me faire garder les pieds sur terre", dit-elle.

Après que Rashid soit complètement guéri, Natalie a repris les compétitions, avec ses chevaux Echo et Furst Dance DXB, et a obtenu sa place dans l'équipe des Émirats arabes unis pour les Jeux asiatiques de 2022.

"Je suis très honorée et fière de me sentir chez moi à Dubaï. Je suis également fier de participer au développement de la discipline du dressage ici, et j'espère pouvoir rendre fiers les gens qui comptent sur moi", dit la jeune cavalière.