La Commission interpelle la Turquie

La Commission interpelle la Turquie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Commission européenne réitère son appel humanitaire à destination de la Turquie. Elle demande à Ankara d’ouvrir ses frontières dans le sud du pays

PUBLICITÉ

La Commission européenne réitère son appel humanitaire à destination de la Turquie. Elle demande à Ankara d’ouvrir ses frontières dans le sud du pays afin de permettre aux réfugiés syriens de fuir les bombardements à Alep. “Il y a une obligation morale, sinon légale, d’aider ceux qui ont besoin de protection et les demandeurs d’asile qui relèvent de la convention de Genève”, précise Mina Andreeva, porte-parole de la Commission.
La Turquie accueille déjà sur son territoire plus de deux millions et demi de réfugiés qui fuient le conflit en Syrie. Mais dans le cadre d’un plan d’action commun, l’Union européenne demande aussi à Ankara de contrôler davantage ses frontières pour limiter le nombre de demandeurs d’asile qui veulent se rendre en Europe. En échange les 28 se sont engagés à fournir une aide de 3 milliards d’euros aux autorités turques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La police bruxelloise suspend le rassemblement nationaliste de Viktor Orbán et de Nigel Farage

Une enquête note les partis sur le Pacte vert - de "pro" à "préhistorique"

L'UE s'efforce de limiter les débordements du conflit israélo-iranien