EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Percée annoncée de l'AfD aux élections régionales allemandes

Percée annoncée de l'AfD aux élections régionales allemandes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les trois élections régionales de ce dimanche en Allemagne pourraient marquer un tournant dans le paysage politique. Sur fond de crise des réfugiés

PUBLICITÉ

Les trois élections régionales de ce dimanche en Allemagne pourraient marquer un tournant dans le paysage politique. Sur fond de crise des réfugiés le parti populiste AfD, Alternative pour l’Allemagne, est en passe de faire son entrée dans les parlements régionaux.

La ville d’Offenbourg vit les dernières heures de cette campagne. L’accueil d’un millier de réfugiés a occupé le cœur des débats. Les électeurs vont avoir l’occasion d’exprimer leur opinion sur la politique d’ouverture menée par Angela Merkel à l‘égard des migrants. Ces scrutins vont donc servir de test politique pour la chancelière allemande. Avec l’arrivée l’année dernière de plus d’un million de demandeurs d’asile sur le territoire allemand, le parti Alternative pour l’Allemagne espère bien convertir dans les urnes son discours anti-immigration. Pour son candidat à Offenbourg le mouvement pourra peser davantage dans les débats. Selon Stefan Räpple « si nous entrons au Parlement alors nous serons vraiment dangereux pour le système. Et nous ferons progresser l’Allemagne ».

Si le pays a accueilli l’année dernière les réfugiés à bras ouverts les agressions parfois sexuelles commises lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne ont choqué les esprits. Certains responsables seraient en effet des demandeurs d’asile. Les partis traditionnels prennent au sérieux la progression de l’AfD. Dimanche dernier lors d‘élections locales la formation populiste est arrivée en troisième position.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Seize enfants de Gaza évacués vers l'UE pour des raisons médicales

La Commission européenne s'inquiète d'un recul démocratique en Italie, en Hongrie et en Slovaquie

Grève des médecins au Portugal pour de meilleurs conditions de travail et de rémunération