Google une nouvelle fois accusé d'abus de position dominante

Google une nouvelle fois accusé d'abus de position dominante
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Google est une nouvelle fois dans le collimateur de la Commission européenne.

PUBLICITÉ

Google est une nouvelle fois dans le collimateur de la Commission européenne. L’institution engage deux procédures pour abus de position dominante contre le géant américain. Le premier acte d’accusation vise les pratiques publicitaires, le second se rapporte au service de comparaison de prix de l’entreprise. La Commission a déjà ouvert par le passé d’autres enquêtes contre Google. Mais pour la Commissaire européenne chargée de la Concurrence ce n’est pas une question d’acharnement. « Dominer n’est pas un problème selon les règles européennes, vous pouvez être grand, cependant il est illégal d’abuser d’une position dominante », insiste Margrethe Vestager.
Sur le volet publicitaire, la Commission soupçonne l’entreprise d’empêcher ou de faire pression sur les sites tiers pour limiter les publicités contextuelles concurrentes de Google.
A propos de la seconde procédure, l’institution juge que le géant américain favorise “systématiquement” son propre service de comparaison de prix.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pavillon israélien de la Biennale de Venise restera fermé, en soutien à Gaza

La crise au Moyen-Orient éclipse le sommet de l'UE consacré à l'économie

Élection européennes : près de deux tiers des citoyens de l'UE se disent "susceptibles" d'aller voter