EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Frontex : Skopje et Bruxelles signent un accord pour la surveillance des frontières

Ursula Von der Leyen avec les dirigeants macédoniens à Skopje
Ursula Von der Leyen avec les dirigeants macédoniens à Skopje Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une signature historique qui rapproche Skopje de Bruxelles. La Macédoine du Nord et l'Union européenne ont conclu un accord de coopération pour la surveillance des frontières dans le cadre de FRONTEX, l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes.

PUBLICITÉ

Une signature historique qui rapproche Skopje de Bruxelles. Le gouvernement de Macédoine du Nord et l'Union européenne ont conclu un accord de coopération pour la surveillance des frontières dans le cadre de FRONTEX (l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes). Ursula Von der Leyen est en visite pendant quatre jours dans les Balkans, une région désireuse d'intégrer l'UE.

"Le processus de négociation prend de l'ampleur et fait du très bon travail et finalement également vis à vis de votre langue, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Je vous ai promis que l'accord "frontière" signé, serait traduit en langue macédonienne, sans notes de bas de page, sans astérisques, sur un pied d'égalité avec les 24 langues de l'Union européenne. Et aujourd'hui, nous avons tenu parole".

 Frontex mène déjà des opérations conjointes avec d'autres pays de la région, Albanie, Serbie, qui se trouvent sur la fameuse route de l'immigration clandestine des Balkans. Pendant ce temps plus de 25 000 migrants sont toujours bloqués à la frontière entre la Grèce et la Macédoine du Nord. Le pays a fait entrer 170 personnes ce mercredi, syriennes et irakiennes, les seules nationalités à avoir le droit de continuer plus au nord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Je ne sais pas comment nous allons survivre à cet hiver" : le redressement de l'Ukraine passe par l'énergie

Sommet en Suisse : l'intégrité territoriale de l'Ukraine doit être la base de tout accord de paix

La police allemande tire sur un homme armé d'une hache dans une ville-hôte d'Euro 2024