EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

D'ici 2027, les Européens pourront remplacer eux-mêmes les batteries de leurs appareils

L'UE va rendre les batteries plus facilement remplaçables et recyclables.
L'UE va rendre les batteries plus facilement remplaçables et recyclables. Tous droits réservés Manuel Balce Ceneta/AP
Tous droits réservés Manuel Balce Ceneta/AP
Par Grégoire LoryYolaine de Kerchove (traduction)
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Imaginez que vous puissiez changer vous-même la batterie de votre téléphone portable, de votre ordinateur ou de votre tablette sans aucune difficulté.

PUBLICITÉ

 C'est l'objectif du nouveau règlement européen sur les batteries, qui vise à faciliter le traitement de ces déchets et à rendre l'économie plus circulaire. 

D'ici 2027, les utilisateurs devront pouvoir retirer et remplacer les batteries intégrées dans leurs appareils électroniques.

Les fabricants utilisent parfois des astuces pour rendre cette opération difficile.

"Chaque fois que nous retirons une batterie, nous chauffons un peu l'arrière pour qu'il (l'électronique) devienne un peu plus flexible et que nous n'arrachions pas d'autres composants lorsque nous retirons la batterie. Comme vous pouvez le voir, par exemple ici, lorsque vous faites cela, l'appareil photo se détache. Il faut donc faire attention, c'est ce genre de petits pièges qu'il faut éviter", explique Areg Badalian, du magasin de réparation de matériel informatique Fix Fox à Bruxelles.

La réglementation précise que le changement d'une batterie ne doit pas nécessiter de chaleur ou de solvant pour la démonter. L'utilisateur ne doit pas non plus avoir recours à des outils spécialisés.

"Certaines marques inventent des tournevis et des formes de tournevis, par exemple, pour qu'ils ne soient pas réparables, mais ce n'est pas très malin car on crée tout simplement un nouveau tournevis", précise le réparateur Areg Badalian.

Mais les fabricants pourront toujours utiliser des composants plus petits sur le dessus de la batterie pour rendre les réparations plus difficiles.

Enfin, ils pourront également utiliser un programme dans leurs téléphones qui envoie un message d'avertissement pour indiquer que la batterie n'est pas officielle, un message qui effraie souvent les consommateurs.

L'objectif de ce règlement est de faciliter la réparation, la collecte et le recyclage. 63 % des batteries portables devront être collectées d'ici 2027.

Cela devrait permettre de réduire les déchets électroniques, car chaque année, plus de 150 millions de smartphones sont jetés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découverte en Norvège d'un gisement de phosphate suffisant pour 100 ans de batteries et de panneaux solaires

Une nouvelle loi de l'UE oblige les fabricants de smartphones à fabriquer des batteries réparables

Boom des batteries : une future mine de lithium contestée au Portugal