EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Kyiv réduit ses obligations vis-à-vis de la CEDH

AP
AP Tous droits réservés Mads Claus Rasmussen/Ritzau Scanpix
Tous droits réservés Mads Claus Rasmussen/Ritzau Scanpix
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En raison de la guerre, l'Ukraine suspend partiellement ses obligations vis-à-vis de la Charte européenne des droits de l'homme.

PUBLICITÉ

L'Ukraine "suspend partiellement" ses obligations liées à la Charte européenne des droits de l'homme.

Les autorités ont officiellement informé le Conseil de l'Europe et fait valoir la loi martiale en vigueur dans le pays.

L'article 15 de la Cour européenne des droits de l'homme autorise l'Ukraine à recourir à une suspension partielle et provisoire de ses obligations.

La loi martiale réduit notamment la protection du domicile, le secret de la correspondance, la non-ingérence dans la vie privée ou les libertés d'expression, de circulation ou de réunion.

Le régime de guerre concerne tout particulièrement les restrictions des droits des hommes en âge d'être appelés sous les drapeaux.

L'Ukraine souffre d'une pénurie de recrues et d'équipement militaire.

À l'ouest de Kiev, la ville de Rivne a démantelé un mémorial soviétique de la Seconde Guerre mondiale pour le céder à des ferrailleurs et acheter des drones avec le produit de la vente.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Je ne sais pas comment nous allons survivre à cet hiver" : le redressement de l'Ukraine passe par l'énergie

Sommet en Suisse : l'intégrité territoriale de l'Ukraine doit être la base de tout accord de paix

La police allemande tire sur un homme armé d'une hache dans une ville-hôte d'Euro 2024