EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Demi-finale de l'Euro 2024 Espagne – France : les précédents, les records en jeu, les cotes et les faits de match

Kylian Mbappé, à gauche, et l'Espagnol Nico Williams, à droite
Kylian Mbappé, à gauche, et l'Espagnol Nico Williams, à droite Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Alessio Dell'Anna
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Meilleure attaque contre meilleure défense. L'histoire nous apprend qu'à chaque fois que l'Espagne et la France se sont affrontées lors d'un match à élimination directe de l'Euro, le vainqueur a remporté la coupe. Cela va-t-il se reproduire ? Le point avant le coup d'envoi à 21.00 à Munich.

PUBLICITÉ

L'Euro 2024 offre une nouvelle confrontation épique mardi, lorsque l'Espagne et la France s'affrontent à Munich pour une place en finale.

La marche vers Berlin opposera la meilleure défense de l'Euro 2024 à la meilleure attaque. L'Espagne a marqué 11 buts, plus que n'importe qui d'autre, tandis que la France n'a encaissé qu'un seul but en cinq matches (par contre, côté buts marqués en temps réglementaire, le désert...).

Les Espagnols devraient être les favoris, car ils arrivent à Munich après avoir battu toutes les équipes qu'ils ont rencontrées sur leur chemin.

Ils ont terminé en tête d'un groupe de la mort avec l'Italie et la Croatie, puis ont sur le fil du rasoir battu l'Allemagne 2-1 en quart de finale, entaché toutefois d'une controverse sur les tirs au but contre les hôtes.

La France n'a pas été aussi convaincante. Justement, elle n'a pas réussi à marquer un seul but en jeu ouvert pendant tout le tournoi, remportant les huitièmes de finale contre la Belgique grâce à un contre son camp, puis recourant à une séance de tirs au but dramatique pour se débarrasser du Portugal de Cristiano Ronaldo.

Un duel historiquement décisif dans les tournois de l'Euro. Qui a le meilleur bilan ?

Les face-à-face entre la France et l'Espagne ont toujours été décisifs dans l'histoire de l'Euro.

À chaque fois que les deux équipes se sont affrontées en huitièmes de finale, le vainqueur a remporté le trophée.

Cela s'est déjà produit en 1984 (France), en 2000 (France) et en 2012 (Espagne).

Dans l'ensemble, la France a un meilleur bilan dans les grands tournois, y compris la Coupe du monde, avec trois victoires contre une seule pour l'Espagne, et un match nul.

Le gardien de but espagnol Luis Arconada est incapable d'arrêter un but botté par le Français Michel Platini lors du match France-Espagne de la finale de l'Euro 1984.
Le gardien de but espagnol Luis Arconada est incapable d'arrêter un but botté par le Français Michel Platini lors du match France-Espagne de la finale de l'Euro 1984.AP

Experts, bookmakers et algorithmes donnent (prudemment) l'Espagne en tête

L'Espagne a un léger avantage sur la France. Avec une série de cinq victoires, le plus grand nombre de buts marqués et seulement deux encaissés, rien ne semble pouvoir arrêter l'équipe entrainée par Luis de la Fuente. Les difficultés des poulains de Didier Deschamps à marquer des buts et leurs performances en demi-teinte vont également dans ce sens.

Mais les difficultés occasionnelles de l'Espagne à convertir la possession de balle en buts pourraient s'avérer problématiques, en particulier face à une équipe expérimentée et solide défensivement comme la France, qui peut également compter sur la vitesse d'Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et Eduardo Camavinga pour ouvrir des espaces en contre-attaque.

La plupart des cotes reflètent cette réalité : l'Espagne reste favorite, mais pas avec une marge écrasante.

De même, la prédiction de Google place l'Espagne en tête avec 36 % de chances de gagner contre 31 % pour la France, avec une possibilité de 33 % de match nul à l'issue des 90 minutes.

L'algorithme d'Opta prévoit encore plus d'incertitude. L'Espagne a 49,7 % de chances d'atteindre la finale contre 50,21 % pour la France.

Un autre facteur d'incertitude est que l'Espagne jouera sans Pedri, qui est blessé, et Carvajal, qui a été suspendu.

PUBLICITÉ
Mikel Merino (Espagne) marque le deuxième but de son équipe lors du quart de finale entre l'Allemagne et l'Espagne à l'Euro 2024
Mikel Merino (Espagne) marque le deuxième but de son équipe lors du quart de finale entre l'Allemagne et l'Espagne à l'Euro 2024AP/Ariel Schalit

Fofana répond aux critiques, Cucurella met en garde contre la vitesse de la France

Marc Cucurella a été l'un des meilleurs joueurs de l'Espagne à l'Euro 2024, parcourant 44 kilomètres de haut en bas de l'aile avec une vitesse de pointe de plus de 33km/h.

Néanmoins, le latéral gauche de Chelsea estime qu'il ne sera pas facile de contenir les meilleurs sprinters français.

"Ils ont des joueurs très rapides à l'avant. Ils veulent exploiter cela, et je pense que le jeu consistera à être très concentré pendant 90 minutes, ou quelle que soit la durée du match".

"Je pense que si nous sommes attentifs, nous pourrons récupérer le ballon rapidement. Si nous récupérons le ballon rapidement lorsque nous le perdons, je pense que nous avons de bonnes chances", a-t-il déclaré dimanche.

PUBLICITÉ
Theo Hernandez (France) célèbre son but après avoir marqué le dernier penalty avec le gardien français Mike Maignan après le quart de finale entre le Portugal et la France.
Theo Hernandez (France) célèbre son but après avoir marqué le dernier penalty avec le gardien français Mike Maignan après le quart de finale entre le Portugal et la France.AP Photo

Dans le camp français, Youssouf Fofana a répondu aux critiques dont l'équipe a fait l'objet en disant : "Je m'en fiche".

Il a également appelé tous les médias français à soutenir les Bleus. "Au final, nous sommes demi-finalistes après que le niveau de Kylian [Mbappé] et d'Antoine [Griezmann] ait été suffisant pour nous permettre d'aller en demi-finale".

"Je ne vois pas pourquoi on irait chercher ce petit plus maintenant qu'on est dans le dernier carré, et maintenant, il faut qu'on aille tous ensemble, y compris les médias surtout les médias français, dans la bonne direction pour soulever ce trophée, et de ne pas dire qu'un gars est moins performant ou que le style de jeu n'est pas beau parce qu'au final c'est suffisant."

Records en jeu : Quatrième titre européen et plus longue série de victoires

En cas de victoire, l'Espagne serait à quelques centimètres de son quatrième titre européen et, à terme, deviendrait l'équipe la plus titrée de l'histoire de l'Euro. Elle partage actuellement ce record avec l'Allemagne, avec trois coupes chacune.

PUBLICITÉ

Si l'Espagne bat la France, elle deviendra également la première équipe à remporter six matches consécutifs lors d'un seul tournoi de l'Euro.

De son côté, la France, en éliminant les Espagnols, pourrait viser un troisième titre européen et devenir, justement, la nation la plus titrée avec l'Espagne et l'Allemagne.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2024 : les réseaux sociaux, un casse-tête pour la sécurité des matchs

Les Pays-Bas et l'Angleterre qualifiés pour les demi-finales de l’Euro

Euro 2024 : l'Espagne se qualifie pour les quarts en battant l'Allemagne 2-1