Italie : manifestation à Milan pour alerter sur les décès des travailleurs

Manifestation à Milan, Italie, vendredi 10 mai 2024.
Manifestation à Milan, Italie, vendredi 10 mai 2024. Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des manifestants ont déposé vendredi 172 cercueils sur une place, à Milan, pour représenter des travailleurs décédés en Italie.

PUBLICITÉ

La manifestation a été organisée par un syndicat qui demande au gouvernement italien de faire davantage pour protéger les travailleurs.

172, c'est le nombre de décès survenus en 2023 dans la région de Lombardie, dans le nord de l'Italie.

"Aujourd'hui est un jour de colère, d'angoisse, car derrière chaque cercueil que nous avons déposé ici, il y a des noms et des prénoms", a expliqué Enrico Vezza, responsable syndical de l'UIL.

"Depuis le début de l'année 2024, nous en sommes à 41 personnes mortes au travail, c'est inacceptable", a-t-il ajouté.

La campagne du syndicat s'intitule "Zéro mort".

Un panneau au centre de la place indiquait le nombre de travailleurs morts au travail depuis 2018, avec un pic de 1 709 en 2020, pendant la pandémie de Covid-19.

Au début du mois, cinq travailleurs ont été tués dans un accident survenu dans une usine de traitement des eaux usées près de la ville de Palerme, en Sicile, dans le sud de l'Italie.

Ces décès sont les derniers d'une série d'accidents du travail survenus en Italie, qui ont suscité la colère des travailleurs et des syndicats.

En avril, sept travailleurs avaient été tués par une explosion qui a provoqué l'effondrement et l'inondation de plusieurs niveaux d'une centrale hydroélectrique souterraine dans le nord de l'Italie.

À la mi-février, cinq ouvriers du bâtiment étaient morts après l'effondrement d'une poutre et de dalles de béton sur le chantier d'un supermarché de la ville de Florence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : le gouvernement veut lutter contre la baisse de natalité

En Italie, le parti de Giorgia Meloni en tête des intentions de vote (sondage euronews)

Italie : manifestation pro-climat en marge du G7