EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Nobel de médecine à la Hongroise Katalin Kariko et l'Américain Drew Weissman pour le vaccin ARNm

Archives de la médaille du prix Nobel de médecine, 8 décembre 2020
Archives de la médaille du prix Nobel de médecine, 8 décembre 2020 Tous droits réservés Angela Weiss/AFP or licensors
Tous droits réservés Angela Weiss/AFP or licensors
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Nobel de médecine a été attribué à la Hongroise Katalin Kariko et l'Américain Drew Weissman pour le vaccin ARNm

PUBLICITÉ

Le Nobel de médecine a été attribué à la Hongroise Katalin Kariko et à l'Américain Drew Weissman pour leurs découvertes concernant les modifications des bases nucléosidiques qui ont permis de développer des vaccins ARN messager efficaces contre le COVID-19.

Kariko et Weissman, collègues de longue date de l'université de Pennsylvanie, ont déjà remporté plusieurs récompenses prestigieuses pour leurs recherches, dont le prix Lasker Award en 2021, souvent considéré comme un précurseur du Nobel.

Leurs découvertes décisives remontent à 2005 et les premiers vaccins à ARN messager contre le Covid-19 ont été ensuite fabriqués par les laboratoires Pfizer/BioNTech et Moderna.

Thomas Perlmann, secrétaire de l'Assemblée Nobel, a annoncé le nom des récipiendaires du prix ce lundi midi à Stockholm.

L'an dernier le prix Nobel de médecine avait été décerné au pionnier de la paléogénomique, le Suédois Svante Pääbo, pour le séquençage complet du génome de l'homme de Néandertal et la fondation de cette discipline qui explore l'ADN du fond des âges pour éclairer les gènes humains d'aujourd'hui.

Les prix Nobel sont assortis d'une récompense en espèces de 11 millions de couronnes suédoises (920 000 euros). La Fondation Nobel avait annoncé mi-septembre avoir relevé le montant de cette dotation grâce à sa meilleure situation financière.

L'argent provient d'un legs laissé par le créateur du prix, l'inventeur suédois Alfred Nobel, décédé en 1896.

La saison des Nobel se poursuit à Stockholm mardi avec la physique, puis mercredi la chimie, avant les très attendus prix de littérature jeudi et de la paix vendredi, seule récompense décernée à Oslo. Le plus récent prix d'économie clôt le millésime lundi prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un rein de porc transplanté pour la première fois sur un patient vivant

Le prix Nobel de chimie à Moungi Bawendi, Louis Brus et Alexei Ekimov

Comment éviter les PFAS : attention à ces 5 produits du quotidien pour limiter son exposition aux "polluants éternels"