Le troisième jour du sommet a été marqué par l'intervention du cardinal allemand Reinhard Marx, qui a admis que l'Eglise catholique avait détruit des documents sur des soupçons d'actes de pédophilie.
Lire l'article

plus de Infos