décharge au Kenya

Vidéo. Solutions innovantes au Kenya : transformer la décharge de Dandora en opportunités durables

La décharge de Dandora, située au Kenya, est le théâtre d'une scène quotidienne où des dizaines de personnes s'affairent à trier près de 2 000 tonnes de déchets.

La décharge de Dandora, située au Kenya, est le théâtre d'une scène quotidienne où des dizaines de personnes s'affairent à trier près de 2 000 tonnes de déchets.

Leur objectif : récupérer les matériaux recyclables qu'ils pourront revendre pour subsister. Malheureusement, une grande quantité de ces déchets se retrouve encore dans les rues et les réseaux d'égouts, accentuant les problèmes environnementaux et sanitaires de la région.

L'organisation communautaire Kibarazani Cocktail lutte contre ce phénomène. Fondée par Kenneth Ochieng, cette initiative audacieuse s'attaque au problème en collectant les plastiques présents dans la décharge de Dandora pour les transformer en produits ménagers.

Un groupe de 15 bénévoles s'est engagé à collecter les plastiques dans leur quartier. Les plastiques collectés sont ensuite transformés grâce à des procédés innovants pour donner naissance à des produits finis qui sont ensuite vendus avec un bénéfice.

L'initiative de Kibarazani Cocktail ne se limite pas seulement à la résolution du problème de la pollution plastique. Elle offre également une source de revenus durable pour les personnes impliquées, leur permettant de gagner leur vie de manière plus stable et plus respectueuse de l'environnement. 

Cette action communautaire répond à un besoin urgent, car dès 2007, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) avait déjà mis en garde contre les graves risques pour la santé des personnes travaillant et vivant à proximité de la décharge de Dandora.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ