EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
Femmes et leurs enfants au Niger, en 2023.
Mis à jour:

Vidéo. Niger : l'ONU met la main à la poche pour conserver les vaccins

Au Niger, les Nations unies ont vu leurs dépenses pour conserver les vaccins multipliées par vingt, en raison de coupures d'électricité incessantes, conséquence des sanctions économiques imposées par les pays de la région après le putsch. Le Niger dépend du Nigeria voisin pour près de 90 % de son électricité. La plupart des quelque 1 300 centres de santé locaux du Niger sont alimentés par des panneaux solaires et peuvent conserver les vaccins au froid. Mais dans la capitale Niamey et au niveau des régions et des districts, ils dépendent de l'électricité et maintenant de générateurs déployés par l'ONU.

Au Niger, les Nations unies ont vu leurs dépenses pour conserver les vaccins multipliées par vingt, en raison de coupures d'électricité incessantes, conséquence des sanctions économiques imposées par les pays de la région après le putsch. Le Niger dépend du Nigeria voisin pour près de 90 % de son électricité. La plupart des quelque 1 300 centres de santé locaux du Niger sont alimentés par des panneaux solaires et peuvent conserver les vaccins au froid. Mais dans la capitale Niamey et au niveau des régions et des districts, ils dépendent de l'électricité et maintenant de générateurs déployés par l'ONU.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ