En Haïti, la montée de la violence des gangs a conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale en moins de trois semaines.

Vidéo. No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale

Plus de 53 000 personnes ont fui Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, en moins de trois semaines, selon un rapport des Nations unies publié mardi. La grande majorité d'entre elles veut échapper à la violence incessante des gangs. Plus de 60 % se dirigent vers la région Sud d'Haïti, ce qui inquiète les responsables de l'ONU. Selon le rapport de l'Organisation internationale pour les migrations des Nations unies, cette région accueille déjà plus de 116 000 Haïtiens qui ont quitté Port-au-Prince.

Plus de 53 000 personnes ont fui Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, en moins de trois semaines, selon un rapport des Nations unies publié mardi. La grande majorité d'entre elles veut échapper à la violence incessante des gangs. Plus de 60 % se dirigent vers la région Sud d'Haïti, ce qui inquiète les responsables de l'ONU. Selon le rapport de l'Organisation internationale pour les migrations des Nations unies, cette région accueille déjà plus de 116 000 Haïtiens qui ont quitté Port-au-Prince.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ