La tour Eiffel est fermée pour une quatrième journée consécutive en raison d'une grève

Les employés en grève réclament de meilleures conditions de travail et alertent sur l'état du célèbre monument parisien.
Les employés en grève réclament de meilleures conditions de travail et alertent sur l'état du célèbre monument parisien. Tous droits réservés Anthony Delanoix
Tous droits réservés Anthony Delanoix
Par Rebecca Ann Hughes avec APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La grève des employés de la tour Eiffel continue, à l'approche des Jeux olympiques de Paris.

PUBLICITÉ

La tour Eiffel est fermée pour une quatrième journée consécutivece jeudi (22 février), en raison d'une grève dans la capitale française.

Le monument emblématique, qui devrait être au cœur des célébrations des Jeux olympiques de Paris, est actuellement interdit aux visiteurs.

L'un des représentants des grévistes, Denis Vavassori, du syndicat CGT, a déjà prévenu que leur action de protestation "pourrait durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines".

Si vous avez réservé une visite de la Tour Eiffel, nous vous conseillons de suivre les dernières informations sur le site web officiel.

Actuellement, un avertissement signale que la tour Eiffel est fermée toute la journée.

Les visiteurs munis de billets électroniques (qui peuvent être achetés jusqu'à deux mois à l'avance) sont encouragés à consulter leur courrier électronique pour obtenir de plus amples informations.

Les revendications des grévistes

Les grévistes réclament une augmentation de salaire proportionnelle aux recettes de la billetterie. Ils demandent également un meilleur entretien de la tour, vieille de 135 ans, dont certaines ferronneries présentent des traces de rouille.

La tour Eiffel rapporte des millions d'euros par an à la ville de Paris, qui en est propriétaire. L'adjoint au maire de Paris, Emmanuel Grégoire, a déclaré mercredi que les fermetures prolongées pendant la pandémie de Covid-19 avaient privé le monument de 130 millions d'euros de recettes.

Mais il insiste sur le fait que l'entretien de la tour n'en a pas souffert. "Le monument est en très bon état", a-t-il déclaré à France Info.

Stéphane Dieu, du syndicat CGT qui représente un grand nombre d'employés de la tour Eiffel, rapporte que les grévistes souhaitent présenter leurs revendications aux responsables de la ville et parvenir à un accordavec le propriétaire du monument "pour que tout se passe bien cet été".

Les dirigeants syndicaux ont critiqué à plusieurs reprises le modèle économique de la société d'exploitation de la tour, affirmant qu'il repose sur une surestimation du nombre de visiteurs futurs, au détriment des coûts d'entretien et des salaires des employés.

Le monument, habituellement ouvert 365 jours par an, avait déjà été fermé aux visiteurs pendant 10 jours l'année dernière, lors des manifestations massives contre le projet du gouvernement de réformer le système de retraite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emmanuel Macron à l'Insep : "nous sommes au rendez-vous" pour Paris 2024

Jeux Olympiques de Paris : qu'adviendra-t-il des sans-abris ?

Epreuve de surf aux JO-2024 : polémique à Tahiti