Haïti : des Casques bleus soupçonnés de viol

Haïti : des Casques bleus soupçonnés de viol
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’image des Casques bleus écornée par un scandale sexuel en Haïti.

Quatre soldats uruguayens sont soupçonnés d’avoir violé un Haïtien de 18 ans le 28 juillet dernier à Port-Salut. Une vidéo des faits a été divulguée sur internet.

Le chef du bataillon uruguayen a été démis de ses fonctions et les soldats incriminés seront jugés en Uruguay.

La justice haïtienne, l’armée uruguayenne et l’ONU enquêtent.

“Compte tenu de l’impact que de telles allégations peuvent avoir sur l’image de la mission, il est nécessaire d’agir avec la plus grande célérité et le plus grand sérieux,” a déclaré Eliana Nabaa, directrice de la mission de stabilisation de l’ONU en Haïti.

La Minustah avait déjà alimenté la controverse l’an dernier : le contingent népalais avait contaminé une rivière avec ses latrines et avait été accusé d‘être responsable d’une épidémie meurtrière de choléra.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une résolution de l'ONU accorde de nouveaux droits à la Palestine, relançant sa demande d'adhésion

19% de la nourriture mondiale sont gaspillés

Près de 200 humanitaires tués en six mois à Gaza