DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A quoi sert la présidence de l'UE?

Par Euronews
euronews_icons_loading
A quoi sert la présidence de l'UE?
Taille du texte Aa Aa

Cette semaine dans Utalk : une question écrite postée sur notre site internet. Roald se demande à quoi sert la “Présidence de l’Union européenne”

La Présidence du Conseil de l’Union européenne, plus communément appelée Présidence de l’Union européenne, est assurée à tour de rôle et pour 6 mois, par chacun des 27 pays de l’Union. Le 1er janvier dernier, le Danemark a ainsi succédé à la Pologne. Et au 1er juillet prochain, Chypre prendra les commandes.

Un système de rotation censé permettre à chaque Etat membre d’influer sur l’ordre du jour de l’Union européenne, mais pas seulement. Le point avec le Responsable de la Communication de la Présidence danoise de l’UE, Lars Peter Levy :

“Le rôle de la présidence tournante de l’Union européenne, c’est avant tout de conduire le travail entre les gouvernements des Etats membres.

Cela signifie présider les réunions, coordonner les acteurs, essayer de trouver des compromis entre les pays afin d’atteindre les résultats dont l’Union européenne a besoin.

Son second rôle, c’est de représenter les États membres vis-à-vis d’autres institutions de l’UE. Par exemple, le Parlement européen où les ministres danois seront présents chaque semaine pour présenter et discuter les travaux de la présidence.

Le titre de la présidence danoise de l’UE est «l’Europe au travail”. Nos quatre priorités sont une Europe responsable, une Europe dynamique, une Europe verte et une Europe sure. Il est clair que le thème dominant de la présidence danoise de l’UE sera la situation économique, mais dans le même temps, la présidence danoise de l’UE veut avoir des résultats dans tous les domaines de la politique de l’UE et veut démontrer que l’UE travaille chaque jour dans tous les domaines pour obtenir des résultats au profit des citoyens européens.”

“Si vous souhaitez, vous aussi, poser une question, rendez-vous sur notre site internet (euronews.net/u-talk).”