DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'énergéticien allemand EON triple ses profits

L'énergéticien allemand EON triple ses profits
Taille du texte Aa Aa

Le numéro un allemand de l‘énergie EON a publié ses résultats pour le premier semestre 2012, affichant des ventes et des profits en hausse.

Le bénéfice net d’EON a plus que triplé, à 3,13 milliards d’euros contre 948 millions d’euros enregistrés un an plus tôt.

Cette hausse des profits s’explique par deux raisons : les pertes liées à la sortie de l’Allemagne du nucléaire sont moindres par rapport à 2011.

Mais ces bons résultats tiennent surtout à l’accord trouvé entre EON et le géant russe Gazprom. Les négocations ont été laborieuses. EON est allé devant les tribunaux, et un compromis a enfin été trouvé. Gazprom a consenti à une baisse de ses tarifs sur ses contrats à long terme avec EON.
Un accord rétroactif, à partir du dernier trimestre 2010.

EON a confirmé ses objectifs pour 2012, misant sur un bénéfice net compris entre 4,1 et 4,5 milliards d’euros.

Un plan de suppression d’emplois est toutefois attendu, le groupe faisant face à une baisse de la demande en électricité en Europe.

Les résultats du premier semestre sont sans suprise, conformes aux prévisions de la semaine dernière.
Si le titre EON a progressé de plus de 2% à l’ouverture à la bourse de Francfort, il a finalement cédé 0.9% en fin de séance.