PUBLICITÉ

Des Pussy Riot fouettées par les services de sécurité à Sotchi

Des Pussy Riot fouettées par les services de sécurité à Sotchi
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

La scène est choquante. Des membres des Pussy Riot, portant des vêtements et des cagoules de couleurs, ont été frappés à coup de fouet, aspergés de gaz poivré et malmenés par les forces de sécurité à Sotchi, où se déroulent les Jeux Olympiques.

Tout a été filmé.

Plusieurs jeunes femmes avaient à peine commencé à chanter et danser quand elles ont été agressées par les services de sécurité.

Parmi elles figuraient Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina qui ont été libérées fin décembre après 21 mois de détention dans un camp pour “hooliganisme” après avoir chanté une “prière punk” contre Vladimir Poutine dans une cathédrale de Moscou en 2012.

Les deux jeunes femmes avaient été arrêtées puis interrogées plusieurs heures mardi par la police, officiellement dans le cadre d’une affaire de vol présumée.

Nadejda Tolokonnikova a précisé sur son compte Twitter que les Pussy Riot avaient tenté de réaliser une nouvelle prestation intitulée “Poutine va vous apprendre à aimer la mère patrie”. Maria Alekhina a de son côté publié une photo montrant son torse portant des traces de brûlures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre

La Russie célèbre le 79e anniversaire de sa victoire sur l'Allemagne nazie