EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Australie : durcissement des lois sur l'immigration

Australie : durcissement des lois sur l'immigration
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Parlement australien a adopté ce vendredi des amendements qui durcissent la législation sur l'immigration. Une réforme prévoit notamment la réintroduction de visas provisoires controversés pour les

PUBLICITÉ

Décourager l’arrivée par la mer de clandestins, c’est l’objectif d’une réforme controversée adoptée en Australie. Elle prévoit la création de visas provisoires pour les migrants obtentant le statut de réfugiés. D’une durée de trois à cinq ans, ils ne leur donnent pas le droit de s’installer de manière permanente dans le pays. Ces amendements à la loi sur l’immigration ont été adoptés par le Parlement ce vendredi après des débats houleux.

Parmi les opposantes au texte, Sarah Hanson-Young, sénatrice du parti Vert.
“Je suis consternée. Beaucoup de gens dans ce pays vont être consternés”, dit-elle. “On ne peut pas prendre des enfants en otage, seul un sociopathe peut faire cela”.

De précédents gouvernements conservateurs avaient déjà mis en place ces visas temporaires controversés. Le ministre de l’immigration du cabinet de Tony Abbot, défend sa politique.

“En adoptant cette loi, le gouvernement a non seulement envoyé un nouveau message de fermeté aux passeurs pour mettre fin à leur buisness”, déclare Scott Morrison, “mais il a aussi envoyé un message fort de la détermination du Parlement australien, et c’est quelque chose qui va renforcer les frontières de notre pays”.

Actuellement les demandeurs d’asile arrivant par bateau sont envoyés dans des camps de rétention en Papouasie-Nouvelle Guinée ou dans des îles du Pacifique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Autriche, la violence juvénile en augmentation

Les premiers vols d'expulsion vers le Rwanda quitteront le Royaume-Uni dans quelques mois

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société