Espoir d'une vraie cessation des hostilités, enfin, en Ukraine

Espoir d'une vraie cessation des hostilités, enfin, en Ukraine
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La crise en Ukraine est toujours le sujet de discussion numéro Un de la conférence annuelle de l’OSCE à Bâle, en Suisse. Un accord pour un

PUBLICITÉ

La crise en Ukraine est toujours le sujet de discussion numéro Un de la conférence annuelle de l’OSCE à Bâle, en Suisse. Un accord pour un cessez-le-feu le 9 décembre a été trouvé mais chacun espère maintenant que celui-là sera suivi d’effet.

Et l’OSCE, justement, aura son rôle à jouer :
“Le rôle de la mission spéciale de l’OSCE va être plus important, déclare Sergueï Lavrov, chef de la Diplomatie russe. Elle devra observer le retrait des armes lourdes de la ligne de démarcation et vérifiera si de façon générale le cessez-le-feu entre les forces de sécurité de Kiev et les miliciens est respecté”.

Côté ukrainien, le discours du ministre des Affaires Etrangères est resté très évasif.

Pavlo Klimkine :
“Nous sommes maintenant dans une situation où nous devons trouver un vrai élan, pour que l’OSCE devienne vraiment politique, et qu’elle soit capable d’agir pour la sécurité européenne et les efforts de paix à travers tout le continent européen”.

L’armée ukrainienne a annoncé vendredi que six militaires avaient été tués et treize autres blessés dans des combats contre les séparatistes dans l’Est du pays au cours des dernières 24 heures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les limites de l'OSCE en Ukraine

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense

Après le président Zelensky, plusieurs dirigeants européens sont attendus à Davos