EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le "Norman Atlantic" fume encore et l'enquête semble piétiner

Le "Norman Atlantic" fume encore et l'enquête semble piétiner
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec ANSA, DPA et AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

De la fumée s'échappe toujours du ferry et il faudra des semaines aux pompiers italiens pour éteindre le feu.

PUBLICITÉ

Autopsies des victimes repoussées, déplacement du ferry à Bari déconseillé, et une enquête ralentie par l’incendie encore en cours… Le ferry Norman Atlantic fume encore trois jours après son rapatriement dans le port de Brindisi. Et il faudra encore des jours et des jours pour éteindre le feu et atteindre le 4e pont. Au moins 11 personnes sont mortes, mais les autorités italiennes craignent un bilan plus lourd.

“En bas, il fait chaud, il fait très chaud, mais nous essayons de découvrir s’il y aurait d’autres victimes. Les secours cherchent encore. Nous n’avons jamais arrêté et nous continuerons” a expliqué le capitaine Mario Valente, commandant des gardes-côtes de Brindisi.

Ce lundi, une équipe a pu atteindre la salle de contrôle des moteurs qui abrite le système anti-incendie, mais la chaleur était telle qu’elle n’a pu rester que 20 minutes. La boîte noire, récupérée vendredi, n’a pas encore révélé ses secrets.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : L'immigration au cœur du débat des Européennes

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?