DERNIERE MINUTE

Grèce : encore quelques semaines avant les premières décisions de M Tsipras

Grèce : encore quelques semaines avant les premières décisions de M Tsipras
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Interview. Le correspondant d’Euronews à Athènes, Stamatis Giannisis,livre son analyse sur le nouveau gouvernement grec

- Elena Rizopoulou, Euronews : Que symbolise les choix d’Alexis Tsipras et que signifie le choix d’une personnalité comme Yannis Varoufakis comme ministre des Finances ?

- Stamatis Giannisis :

Les élus de Syriza et les cadres du parti sont la colonne vertébrale de ce gouvernement, même si le portefeuille clef de la Défense échoit à un partenaire du gouvernement de M Tsipras, l’ultra conservateur M Kammenos.

Il est évident que les choix de M Tsipras reflètent le message qu’il veut faire passer à la fois à l’intérieur de la Grèce et à l‘étranger. Ce message est que la Grèce dispose d’un gouvernement tout à fait nouveau et différent, et que son agenda est totalement différent de celui de son prédécesseur M Samaras, qui est un conservateur.

Nommer le professeur Varoufakis au poste de ministre des Finances est un choix significatif : c’est un économiste reconnu qui a souvent exprimé des points de vue controversés sur la dette grecque. Néanmoins, le professeur Varoufakis est un scientifique d’une ampleur internationale et il est pour M Tsipras, la personne idéale pour défendre le programme économique de Syriza au niveau international.

- Euronews :

Stamatis, maintenant que le cabinet est formé, quels sont les premiers pas et les priorités du gouvernement d’Alexis Tsipras?

- Stamatis Giannisis :

Nous allons devoir attendre quelques jours avant d’avoir les premiers éléments des initiatives politiques du gouvernement. Avant tout, le nouveau parlement doit élire son président et ensuite, il y aura l‘élection d’un nouveau président de la République. N’oublions pas que c’est précisément parce que l’Assemblée précédente n‘était pas parvenue à élire le chef de l‘État que nous avons eu des élections nationales et maintenant un nouveau gouvernement. M Tsipras devra, ensuite, présenter au parlement son discours de politique général et c’est une procédure qui implique trois jours de débats.
On peut estimer qu’il faudra attendre la mi-février avant d’avoir un avant-goût de la politique du nouveau gouvernement grec.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.