L'UE accuse Gazprom d'abus de position dominante

L'UE accuse Gazprom d'abus de position dominante
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Commission européenne adresse un carton rouge à Gazprom. Le géant gazier russe est officiellement accusé d’abus de position dominante, de

PUBLICITÉ

La Commission européenne adresse un carton rouge à Gazprom. Le géant gazier russe est officiellement accusé d’abus de position dominante, de surfacturation et d’entrave à la concurrence. Huit pays auraient été victimes de ces agissements, notamment la Pologne, la République tchèque, la Litunanie et la Hongrie.

L’enquête de la Commission, ouverte en 2012, révèle que Gazprom empêchait ses clients européens de revendre du gaz à d’autres pays et qu’il appliquait pour certains des tarifs bien plus élevés. Le géant gazier, qui s’expose à une lourde amende, a jugé ‘‘infondées’‘ les accusations de l’Union européenne.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Commission européenne lance une procédure à l’encontre de l’Italie

Le réseau social Tik Tok visé par une enquête de la commission européenne

Italie : la gronde des agriculteurs se poursuit