Tchernobyl épargné par un gigantesque incendie

Tchernobyl épargné par un gigantesque incendie
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La centrale de Tchernobyl semble à l’abri du gigantesque incendie qui la menaçait. C’est en tout cas ce qu’affirment les autorités ukrainiennes. Les

PUBLICITÉ

La centrale de Tchernobyl semble à l’abri du gigantesque incendie qui la menaçait. C’est en tout cas ce qu’affirment les autorités ukrainiennes. Les pompiers sont parvenus à circonscrire le feu de
forêt qui s’est propagé sur près de 320 hectares en quelques jours.

“Le niveau de radiation est normal, a assuré le Premier ministre Yatseniuk.
La limite admise est de 50 microroentgen par heure. Dans la zone d’exclusion le niveau n’excède pas 21 microroentgen et à Kiev pas plus de 12.”

Autour de la centrale la zone d’exclusion de 30 km est normalement interdite. Mais certains viennent y chasser, pêcher, y faire un barbecue… la cause, peut-être, du sinistre.

Cet homme qui habite non loin raconte qu’il voyait la fumée de chez lui. “Ce que personne ne sait, rajoute-il, c’est
le niveau exact des radiations.”

Les pompiers craignaient que le feu atteigne la centrale, il a été stoppé à 5 km de là. L’autre risque, c‘était que l’incendie touche les stocks de déchets nucléaires enterrés dans le sol. Avec toujours la crainte des radiations, bien sûr.

“Les secouristes ont évacué la population locale, les gens qui ont choisi de rester vivre dans la zone d’exclusion, explique notre correspondant Dmytro Polonsky.
Dans le village de Dityatki, qui borde la zone, le niveau de radiation est normal et sûr. Les autorités l’affirment en tout cas.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un accord avec Kyiv pour échanger 48 enfants

La Russie a attaqué Kostiantynivka, près du Donetsk, avec une bombe aérienne guidée

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe