A l'ouverture de négociations, l'Onu appelle à une trêve au Yémen

A l'ouverture de négociations, l'Onu appelle à une trêve au Yémen
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une trêve de deux semaines dans les combats au Yémen, pendant le ramadan, c’est l’appel à Genève de Ban Ki-moon. Le Secrétaire général de l’ONU y

Une trêve de deux semaines dans les combats au Yémen, pendant le ramadan, c’est l’appel à Genève de Ban Ki-moon.
Le Secrétaire général de l’ONU y lance de difficiles négociations pour mettre fin à deux mois et demi de combats qui ont fait plus de 2600 morts. Mais il y a peu d’espoir de concilier les positions inflexibles du régime et des rebelles Houthis.

PUBLICITÉ
“Nous avons une obligation particulière à agir, a déclaré Ban Ki-moon. Même avant les terribles combats, le Yémen était l’un des pays les plus pauvres de cette région la plus riche du monde.”

Les frappes de la coalition menées par l’Arabie saoudite n’empêchent pas la progression des rebelles chiites soutenus par l’Iran, ils ont pris ce week-end la capitale de la province nordiste de Jawf, proche de la frontière saoudienne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Yémen : la bousculade la plus meurtrière depuis 10 ans

Yémen : près d'un millier de prisonniers échangés

Trêve entre le gouvernement et la dissidence des FARC