Erdogan : "nous avançons rapidement vers des élections anticipées".

Erdogan : "nous avançons rapidement vers des élections anticipées".
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Turcs sauront officiellement dans quelques jours s’ils se rendront aux urnes cet automne comme ils l’ont fait en juin pour renouveler leur

PUBLICITÉ

Les Turcs sauront officiellement dans quelques jours s’ils se rendront aux urnes cet automne comme ils l’ont fait en juin pour renouveler leur Parlement. Un scénario plus que probable : le Président turc Recep Tayyip Erdogan a lui-même indiqué ce mercredi que la Turquie avançait rapidement vers des élections anticipées. L’AKP, le Parti de la Justice et du Développement d’Erdogan, qui dirige le pays sans partage depuis 2002, est contraint de trouver un partenaire pour gouverner depuis qu’il a perdu sa majorité absolue en juin.

“Malheureusement, la Turquie n’a pas encore formé un nouveau gouvernement. À cet égard, nous devons demander à nouveau à la population de trouver une solution, a déclaré Erdogan. Je conduis ce processus dans le cadre de la constitution et je continuerai à le faire ainsi”.

La veille, le Premier ministre sortant Ahmet Davutoglu remettait au chef de l‘État son mandat après l‘échec des négociations avec l’opposition pour former un gouvernement de coalition. Faute de coalition gouvernementale avant la date-butoir du 23 août, le chef de l‘État devra dissoudre le Parlement et convoquer de nouvelles élections.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute