PUBLICITÉ

Après l'apparition de la polio, les Ukrainiens foncent faire vacciner leurs enfants

Après l'apparition de la polio, les Ukrainiens foncent faire vacciner leurs enfants
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec Maria Korenyuk, euronews Kiev
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux jours après l’annonce de l’apparition de la polio en Ukraine, les parents se précipitent ici à l’hôpital de Kiev pour faire vacciner leurs

PUBLICITÉ

Deux jours après l’annonce de l’apparition de la polio en Ukraine, les parents se précipitent ici à l’hôpital de Kiev pour faire vacciner leurs enfants : pour la première fois depuis 2010 en Europe, deux petits Ukrainiens ont été paralysés par cette maladie que l’OMS considére comme quasiment éradiquée. Mais il faut tout de même s’en méfier, comme l’explique Dorit Nitzan, représentante en Ukraine de l’Organisation Mondiale de la Santé :

“Pour chaque enfant paralysé, dit-elle, il y en a à peu près 198,199 qui sont infectés par le virus, et qui ne sont pas paralysés. Et ces enfants jouent avec d’autres enfants qui sont eux aussi en contact avec d’autres.”

L’Ukraine a obtenu 1,2 million de vaccins dans le cadre d’un programme de l’UNICEF financé par le Canada. “Nous devons lancer une campagne dans la région affectée la semaine prochaine, dit Dragoslav Popovic, représentant de l’UNICEF en Ukraine. Et nous sommes prêts à immuniser tous les enfants en Ukraine.”

Depuis 2008 la vaccination ici est en chute libre. Les parents l’avaient boudée, après des décès, et puis les difficultés financières de l’Ukraine l’ont empêchée de refaire des stocks de vaccins.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : les troupes russes gagnent du terrain

Slovaquie : des civils récoltent plusieurs millions pour l'Ukraine

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur