EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Hongrie va durcir ses mesures contre les migrants

La Hongrie va durcir ses mesures contre les migrants
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les tensions se multiplient entre les forces de l’ordre hongroises et certains des candidats à l’exil qui transitent par milliers par la Hongrie. Il

PUBLICITÉ

Les tensions se multiplient entre les forces de l’ordre hongroises et certains des candidats à l’exil qui transitent par milliers par la Hongrie.

Il y a quelques jours, des centaines de réfugiés avaient fui un camp de migrants et investi l’autoroute en direction de l’Autriche.

Le premier ministre hongrois Viktor Orban a laissé entendre que les mesures à l’encontre des migrants allaient se durcir :

“Nous parlons de personnes qui refusent de coopérer avec les autorités hongroises, et qui, en plus, les attaquent, leur jettent des objets. Etant donné que nous faisons face à une rébellion de migrants illégaux, on peut dire que la police a fait de l’excellent travail, sans recourir à la force.
A partir du 15 septembre, les autorités hongroises agiront sans concession vis à vis des franchissements illégaux de frontière.”

Le 15 septembre entrera en vigueur une nouvelle loi renforçant les mesures contre les migrants, et toute personne franchissant la clôture installée à la frontière hongro-serbe encourra une peine d’emprisonnement.

Et c’est par ailleurs à des prisonniers que le gouvernement hongrois a décidé de faire appel pour venir à bout de son projet de clôture grillagée le long de ses 175 kilomètres de frontières avec la Serbie.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La cameraman hongroise qui a frappé des migrants s'excuse

Lesbos et les îles de la mer Egée transformées en camps de réfugiés géants

Deux jeunes garçons morts noyés en Méditerranée enterrés en Irak