PUBLICITÉ

La Hongrie ferme sa frontière avec la Croatie

La Hongrie ferme sa frontière avec la Croatie
Tous droits réservés 
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Hongrie ferme sa frontière avec la Croatie, un mois après avoir bloqué l'accès à son sol par la Serbie. Budapest tente ainsi de dévier le flux des migrants vers la Slovénie.

PUBLICITÉ

Les derniers migrants ont été autorisés à passer de Croatie en Hongrie avant minuit, avant la fermeture de la frontière par Budapest.

La Hongrie a bloqué sa frontière avec la Croatie, un mois après en avoir fait de même avec la Serbie. Désormais, le pays ne laissera entrer sur son sol que les migrants désireux d’y déposer une demande d’asile, via deux points de contrôle uniquement.

Pour rejoindre l’Autriche, les migrants vont donc désormais passer par la Croatie puis par la Slovénie.
Ljubljana a, par ricochet, suspendu le trafic ferroviaire venant de Croatie.

“Nous dévions le flux vers la Slovénie”, a confirmé Ranko Ostojic, le ministre croate de l’Intérieur. “Cela veut dire, bien sûr, que nous devons respecter les règles comme il n’y a pas d’accord avec la Slovénie sur un plan C, c’est-à-dire un plan croate” (ndlr :en cas de fermeture des frontières de l’Allemagne ou de l’Autriche). “Il est important que tant que l’Autriche et l’Allemagne accueillent des migrants, la Slovénie accepte de laisser passer ceux qui arrivent de Croatie et qui veulent continuer leur route” vers Vienne ou Berlin, a-t-il ajouté.

Depuis la fermeture de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, 185 000 migrants environ sont entrés en Croatie.

Le pays est membre de l’Union européenne mais pas de l’espace Schengen, contrairement à ses deux voisins du nord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Migrants : nouvelle mesure choc de la Hongrie

Bulgarie : un migrant afghan tué par la police près de la frontière turque

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise