EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Japon : mobilisation contre le transfert d'une base militaire américaine

Japon : mobilisation contre le transfert d'une base militaire américaine
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Japon, plusieurs dizaines de manifestants étaient rassemblés ce jeudi matin sur l‘île d’Okinawa. Parmi les protestataires, plusieurs personnes

PUBLICITÉ

Au Japon, plusieurs dizaines de manifestants étaient rassemblés ce jeudi matin sur l‘île d’Okinawa. Parmi les protestataires, plusieurs personnes âgées. Ils dénoncaient l’installation d’une base aérienne américaine à cet endroit.
La police est intervenue pour déloger les manifestants.

Okinawa protesters fail to stop restart of work at Henoko site of U.S. base https://t.co/brNRHBEuqupic.twitter.com/fF6LiMz0oH

— Asahi Shimbun AJW (@AJWasahi) 29 Octobre 2015

Un dossier datant de 1996

Point de départ du litige : la décision des autorités japonaises de déménager une base militaire américaine. Décision prise il y a 19 ans. Motif : le site est implanté dans une zone très peuplée.

Tokyo orders work to start on Okinawa US base, despite governor’s opposition https://t.co/xF0SZdUgNkpic.twitter.com/dAbPuLHSJd

— RT (@RT_com) 28 Octobre 2015

Tokyo a donc choisi, pour implanter la base, un nouveau site, moins peuplé. Sauf que la population locale n’est pas d’accord. Elle réclame la fermeture pure et simple de cette base.
Le gouverneur de la province, lui aussi, s’oppose à ce déménagement. Il y a quelques jours, il a révoqué le permis de construire accordé sur le nouveau site par le gouvernement.

C’est donc un bras-de-fer entre la population d’Okinawa et le pouvoir central à Tokyo. Un litige qui pourrait désormais prendre une tournure judiciaire, les autorités locales envisageraient un action en justice pour stopper le projet.

#Japan resumes relocation of US #Okinawa base as construction ban lifted https://t.co/55gz4O1XBgpic.twitter.com/4mXfgN2LS9

— Sputnik (@SputnikInt) 29 Octobre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Rejet des eaux usées de Fukushima : manifestation devant le bureau du Premier ministre japonais

Les agriculteurs manifestent contre le Pacte vert à Bruxelles quelques jours avant les européennes

No Comment : des heurts entre des manifestants pro-palestiniens et la police à Mexico