EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Afghanistan : l'ambassade d'Espagne visée par une attaque

Afghanistan : l'ambassade d'Espagne visée par une attaque
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une voiture piégée a explosé devant l’ambassade d’Espagne à Kaboul, ce vendredi, mais l’opération serait toujours en cours. Des coups de feu ont été

PUBLICITÉ

Une voiture piégée a explosé devant l’ambassade d’Espagne à Kaboul, ce vendredi, mais l’opération serait toujours en cours. Des coups de feu ont été entendus, trois assaillants lourdement armés poursuivaient l’offensive. Au moins deux membres des forces de sécurité afghanes auraient été tués, et sept civils blessés. Le périmètre a été bouclé, des ambulances se sont rendues sur place. Le personnel de l’ambassade a été confiné dans le bunker prévu à cet effet, en attendant d‘être secouru par les forces de l’ordre. Une opération revendiquée par les Talibans, qui intervient au lendemain de la démission du chef du renseignement afghan, opposé au rapprochement avec le Pakistan initié par le Président Ashraf Ghani, pour relancer les pourparlers de paix avec leurs représentants politiques. Les insurgés disaient cependant viser une autre cible, une pension par fréquentée des étrangers. Madrid a retiré ses troupes en octobre dernier, mais des officiers de l’OTAN se trouvaient encore dans le pays. Cette semaine, les moudjahidines avaient déjà lancé une attaque contre l’aéroport de Kandahar, principale installation militaire afghane, abritant une représentation de l’OTAN. Un attentat qui a fait plus d’une cinquantaine de morts, dont des civils.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Premier ministre slovaque Robert Fico apparaît pour la première fois depuis l'attentat

Pluie de réactions suite à la tentative d’assassinat de Robert Fico

Correspondant d'euronews : "Attentat contre Fico montre la profonde division politique en Slovaquie"