This content is not available in your region

Victime du ralentissement chinois, Prada déçoit

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec  avec AGENCES
Victime du ralentissement chinois, Prada déçoit

Prada vertement sanctionné à la bourse de Hong-Kong sur les résultats décevants de son troisième trimestre achevé fin octobre. La griffe italienne a vu son bénéfice net chuter de 38 % sur un an à 46,5 millions d’euros. Les analystes en attendaient 60. A cette annonce, le titre a décroché de 7 %.

“ Prada est la dernière victime du ralentissement chinois,” estime Richard Hunter, responsable actions chez Hargreaves Landsdown. “ Ses ventes asiatiques ont tendance à s’affaiblir depuis un moment. Mais il est rare de voir une marque haut-de-gamme telle que Prada être sanctionnée à ce point sur les marchés uniquement parce qu’elle n’a pas été à la hauteur des attentes, bien que, d’un point de vue plus global, c’est le jeu des investisseurs actuellement. “

Prada a souffert de la dévaluation du Yuan cet été, qui a dissuadé les achats de produits de luxe étrangers. La griffe s’est engagée à augmenter ses prix en Europe pour compenser le recul de ses ventes en Asie.