EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Arabie Saoudite donne un tour de vis budgétaire

L'Arabie Saoudite donne un tour de vis budgétaire
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est une fin d’année dans le rouge qui se profile pour l’Arabie Saoudite. Le déficit du royaume wahhabite atteint un niveau record, pour s‘élever à

PUBLICITÉ

C’est une fin d’année dans le rouge qui se profile pour l’Arabie Saoudite. Le déficit du royaume wahhabite atteint un niveau record, pour s‘élever à plus de 89 milliards d’euros pour 2015. Une annonce qui a fait plonger la bourse de Riyad ce mardi à l’ouverture. Ces résultats sont étroitement liés à la chute des cours du pétrole. En l’espace d’un an et demi, le cours de l’or noir a fléchi de 60 %.

Is this the end of big #oil? Kaletsky</a> <a href="https://t.co/znl2UkDh0P">pic.twitter.com/znl2UkDh0P</a></p>&mdash; World Economic Forum (wef) 29 Décembre 2015

Pour l’année à venir, le premier exportateur mondial de pétrole prévoit de redresser son déficit de dix milliards, grâce à une série de mesures d’austérité, à commencer par une coupe dans les aides au carburant, qui va générer une augmentation de 50 % du prix de l’essence à la pompe. Cette coupe dans les subventions s’appliquera aussi à l‘électricité. D’autres pays producteurs, également affectés par cette baisse des cours, ont décidé d’appliquer des séries de mesures identiques, à l’instar des Emirats Arabes Unis, de Bahreïn et du Koweït.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 1 300 morts lors du pèlerinage du Hadj, cette année, en Arabie saoudite

À la Mecque, les pèlerins procèdent à la "lapidation de Satan"

Tribune. Un axe Arabes-Israël contre l'Iran est désormais une réalité